Dimanche 26 mai

La canebière est africaine

Africa Fête revient cette année en prémisse de son festival pour mettre les cultures africaines à l’honneur.
Ces cultures qui se croisent et se mélangent au quotidien sur notre belle Canebière se retrouvent unies au cœur d’un petit village associatif éphémère dont Africa Fête a le secret depuis tant d’années … sur fond de concerts gratuits !
La Canebière reste africaine ! »

Stands associatifs – Spectacles – Restauration et jus sur place
Dans le cadre des Dimanches de la Canebière

CONCERTS / SPECTACLES

Café Belsunce

Du Quahwadji (garçon de café) des cafés populaires d’Alger des années 1930 jusqu’aux cafés Maures de Belsunce, Noailles et Barbès, c’est une longue histoire pleine de vie, de musique, de jeux, de rencontres, de transmission sociales et culturelles, de rendez-vous intimes, mais aussi des lieux où se sont formés les grands courants libérateurs et où sont nés entre autres le Chaâbi d’El Anka et le Raï de Remitti.
Kamar (photographe et animateur radio) et Hassan Karbich (chanteur – musicien), vont vous faire voyager dans ces lieux où El-Qahwa (le café) et Thaï (le thé) vont se donner la réplique avec la voix du célèbre Cheikh Hadj M’Rizek.

Les marionnettes Basari

Un instant ludique pour petits et grands.
Les Bassari, dont le nom est issu du groupe ethnique du même nom et que l’on retrouve au Sénégal et en Guinée sont utilisées pour les rites de passage d’une classe d’âge à une autre.
En effet, pour les rites d’initiation, les Bassaris se déguisent en “Lokouta”. Pour eux, ces êtres (“Lokouta”), à la tête enserrée d’un disque de raphia et couverts de boue ocre, ne sont pas des hommes, mais l’incarnation visible des génies bienfaiteurs qui peuplent les grottes.

Zar Electrik

African techno

Anass Zine manie ses nombreux instruments traditionnels, le Guembri, le N’goni, l’Oud, pour partager des mélodies maghrébines et subsaharienne. Son chant appelle alors aux traversées du grand Sud. Arthur Péneau, animé par sa kora, introduit une influence africaine hybride. Il mystifie les sonorités avec des effets électriques, électro-fantastique. Ces deux musiciens, tous deux marseillais, tous deux étrangers vous invitent à découvrir la fusion, le mélange de matières numériques au milieu d’une musique qui tourne comme une transe et invite à la danse.
Avec : Anass Zine – Guembri, n’goni, oud, chant / Arthur Péneau – Kora électrique, machine

Danse Sabar avec Bane Ndiaye et le groupe Synchro Art de Marseille

Danseur et chorégraphe professionnel, Bane N’Diaye est un adepte des danses traditionnelles et contemporaines qui tourne depuis plus de 15 ans à travers le monde. Féru des rythmes, il est passé notamment par le Ballet africain Ndjmbado et le Ballet Simonew du Sénégal avant de se retrouver avec Germaine Acogny de Cie Jant-Bi avec qui il a réussi à enrichir sa formation. Depuis, il se produit dans de nombreuses capitales, comme à Paris au Théâtre du Châtelet (Ballet du Sahel).

DJ Ivor

Afro / Afro house / Funk /
Afrobeat / Soul / Hip-hop

Originaire du Ghana, Ivor Placca, directeur artistique d’Eclectica, a vécu à Londres plus de 30 ans ou il a été tour à tour leader de groupe, compositeur, DJ, promoteur et manager.
Après 10 dix ans au Sénégal, ce dernier, s’est installé à Marseille en 2016. Grâce à ses goûts éclectiques et à sa conception personnelle de la musique, il offre un mélange de musiques africaines et européennes à un public moderne.

Restauration

Tanimena propose des beignets traditionnels malgaches préparés avec des produits bio et issus du commerce équitable. Un quizz sur le commerce équitable accompagne la vente pour un travail de sensibilisation ludique et engagé.

Village associatif

Les associations et partenaires en présence font étal de la richesse et de la diversité des activités que propose l’Afrique : artisanat, sensibilisation, restauration ou encore littérature.

Mamanthé, Cultures Mix, Tinamena, Art et Fitness, Djeneba, ExoArt, Keurgoumac, Association de Daba Thhiawn, Vivre et Grandir